Jean-Pierre-Michel

Jean-Pierre Michel, éclairagiste de formation depuis 1997, il travaille pour le TNP, l’Opéra de Lyon, le Théâtre des Célestins, puis pour le Studio Théâtre de la Comédie Française (avec Nicolas Lormeau, Christophe Lidon, Xavier Durringer ou encore Michel Didym). Il participe à l’aventure de Zingaro sur Triptyk avec Bartabas.

Il poursuit son chemin avec notamment Jacques Châtelet pour Shéhérazade, chorégraphie de Blanca Li à l’Opéra Garnier, ou avec Patrick Méeüs pour Le Prince de Hombourg de Heinrich Von Kleist mis en scène par Daniel Mesguich au Théâtre de l’Athénée. Il crée les lumières pour Serge Tranvouez au sein de la Comédie Française et de la Comédie de Reims, pour William Mesguich de la compagnie de l’Etreinte, Christophe Luthringer du Septentrion, Jacques Connort de Mare Nostrum, Carole Drouelle du Théâtre de l’Acacia, et Julie Deliquet avec le collectif In-Vitro. Il assiste régulièrement Eric Soyer pour les créations lumières des metteurs en scène tel que Joël Pommerat, Hofesh Shechter, Sylvain Maurice, Amir Reza Koohestani, Oriza Hirata, Christine Dormoy, Laurent Fréchuret ou Emmanuelle Laborit. Il continue d’explorer l’univers de la lumière au gré de ses rencontres avec plusieurs autres metteurs en scène, chorégraphes, scénographes, performeurs ou compositeurs comme Jean-Pierre André, Jean-Christophe Choblet, Laurent Prévot, Stéphane Barrière, Stéphanie Risac, Philippe Fenwick, Eric Sautonie, Marc Ferrandiz, Jean-Philippe Bruttmann, Claudia Beaufreton-Poulsen. Il collabore également à la création de projets circassiens avec Emmanuelle Bouyer et Karine Noël pour l’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois et Serge Tranvouez au Centre des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne.

Parallèlement à ces projets dans le domaine du spectacle vivant, il a imaginé des lumières pour le Musée du Travail et de la Médecine à Dortmund en Allemagne, Micropolis à Milhaud ou sur des expositions au Pavillon de l’Arsenal à Paris ou à la Cité de l’Espace à Toulouse (pour Cosmomania). Il invente les éclairages pour des évènements éphémères et pérennes pour la Fête des Lumières à Lyon, Première Vision, Hermès, mais aussi au sein des entreprises tels que GL Events, Magnum ou Impact Événement. Il a ainsi conçu l’éclairage pour des boutiques et des galeries d’art à Paris et à Nîmes. Depuis plusieurs années, il travaille dans le domaine cinématographique avec Gilles Perru et Georges Rousse pour Les ruines et Les lumières, Pascal Gontier pour Teen Finckle Paradise, Le frère de Julien Darras, Rabelais par Hervé Baslé et plusieurs spots TV pour Sénanques Productions. Il est photographe de plateau sur plusieurs films dont L’âge adulte de Pierre Daignière et a fondé un collectif de réflexion autour de la lumière regroupant éclairagistes, photographes et plasticiens.

Avec Octogone : Quelques mots pour dire d’où je viens, Un Petit Poisson, L’Hiver de la Cigale