conférence théâtrale de Maria Cristina Mastrangeli

coproduction FORTeRESse (BE)

soutien Chantiers Nomades

résidence d’écriture La Factorie, Maison de Poésie de Normandie

résidence de création Anis Gras, le lieu de l’autre

PowerPoint et personnage de la mère jeune en vidéo Alma Sammel I regard extérieur Anna Romano I trucage vidéo Guendalina Flamini

Dates passées
2020
6, 7 et 8 février I 20h TO – THÉÂTRE DE L’OPPRIMÉ, PARIS  
6 mars 20h et 8 mars 16h I PLATEAU 31 94250 GENTILLY
9 mars 20h  I ANIS GRAS dans le cadre de l’UPA – Université Populaire d’Arcueil – 94110 ARCUEIL 

D42A0991 300dpi -Print
(c)Yu Ta (Jutta Sammel Mastrangeli)

D42A1029 300dpi-print(c)Yu Ta (Jutta Sammel Mastrangeli)

« Dans mon rapport au féminisme, je suis comme Obélix, je suis tombée dans la marmite quand j’étais petite… »

Une toute première sortie de résidence de 4 minutes a été montrée au 104 à Paris en avril 2016. Une présentation du projet à été montrée à Artéphile pour le OFFicieuses en Juillet 2018. Une sortie de résidence d’écriture a eu lieu le 23 novembre 2018 à La Factorie, Maison de Poésie de Normandie. La conférence a été présentée en avant-première à la fin de la résidence de création à Anis Gras (94) en juin 2019.

« Donner une vrai-fausse conférence sur les écritures biographiques. Dérouler un plan en dix points, avec un but avoué : le succès, la tête de gondole, le best-seller.
Faire rire, sourire et puiser chaque exemple dans mon rapport très particulier au féminisme : ma mère est une des fondatrices du Mouvement de Libération de la Femme en Italie. »

Travail collectif
Cette conférence fait partie également des Conférrant.e.s, travail collectif mené par Marion Paulin, Vanina Delannoy, Elsa Tauveron, Marjorie Hebrard et Malo de la Tullaye, né sous la houlette de Frédéric Ferrer et soutenu par Les Chantiers Nomades.

Comment écrire une (auto)biographie à succès, accessoirement on causera féminisme – dossier 2019