Comment écrire une (auto)biographie à succès, accessoirement on causera féminisme
conférence théâtrale de Maria Cristina Mastrangeli
avec les soutiens de la Factorie – Maison de Poésie de Normandie et des Chantiers Nomades
PowerPoint Alma Sammel

IMG_7905bis
(c)YUTA (Jutta Sammel Mastrangeli)

IMG_7992bis
(c)YUTA (Jutta Sammel Mastrangeli)

« Dans mon rapport au féminisme, je suis comme Obélix, je suis tombée dans la marmite quand j’étais petite… » 

Une toute première sortie de résidence de 4 minutes a été montrée au 104 à Paris en avril 2016.
Une présentation du projet à été montrée à Artéphile pour le OFFicieuses en Juillet 2018.
Une sortie de résidence a lieu le 23 novembre 2018 à 19h00 à La Factorie, Maison de Poésie de Normandie.

L’assistance vient écouter une conférence sur l’écriture créative. Plus particulièrement sur l’écriture de l’intime, autrement dit celle des biographies ou des autobiographies.
La conférencière, sous ses airs d’élégance et compétence, déroule un plan en dix points, qu’elle nomme steps. Le but avoué est le succès, la tête de gondole, le best-seller. Pour y parvenir, elle incite les futur.e.s biographes à s’octroyer « le droit de mentir, un peu, pour mieux vendre » leur livre.
Elle doit donner des exemples pour chacun des dix steps que compte son PowerPoint. Ils sont tous tirés de l’histoire d’une des fondatrices du Mouvement de Libération de la Femme en Italie dans les années 70. Ce personnage idéal se révèle être… sa mère !
Entre l’évocation historique de la deuxième vague du féminisme et celle, forcement subjective, de sa mémoire d’enfant d’abord et d’ado ensuite, le spectateur apprendra quand-même « comment écrire une (auto)biographie à succès ».

Travail collectif
Cette conférence fait partie également des Conférrant.e.s, travail collectif mené par Marion Paulin, Vanina Delannoy, Elsa Tauveron, Marjorie Hebrard et Malo de la Tullaye, né sous la houlette de Frédéric Ferrer et soutenu par Les Chantiers Nomades.

Comment écrire une (auto)biographie à succès, accessoirement on causera féminisme – dossier 2019